COLLOQUE SENTIMENTAL

COLLOQUE SENTIMENTAL dans DETOURNEMENT de POETES

Sur le banc face à la mer glacée
Deux femmes parlaient de leur passé

Les passants pensent que ce sont deux folles
S’ ils se fient à leurs paroles

—crois-tu que l’on a marché sur la lune
—je ne sais pas, ce soir là je dormais dans les dunes

— te souviens-tu des baisers du beau Bruno
—de cela et du reste, ce n’était pas un rigolo

—rappelle-toi de notre voyage à Cuba
—ce n’était pas avec moi, je ne suis jamais allée là bas

Et elles parlaient, papotaient, racontaient,
Et au petit matin, mortes gelées elles étaient !

Version détournée par Gélindo SISSI en 2011
Version originale de Paul VERLAINE en 1869

 

Laisser un commentaire