MAL ETRE…

 

MAL ETRE… dans NOSTALGIE et MELANCOLIE
     Ce rayon de soleil, qui frappe à ma fenêtre
     Me traverse le cœur pour réchauffer mon âme
     Mais là à l’extérieur, la vie semble figée
     Sous l’épais manteau blanc, de l’élément neigeux

     De petites taches grises sautillent ça et là
     Recherchant la vie, réchauffant leur corps
     Mais bientôt d’épais rideaux noirs
     Obstruant Orion, là haut dans les cieux,
     Plonge à nouveau mon monde
     Dans un immobile et glacial sursis
     Je grelotte, j’ai froid…

     Ecrit par Gélindo SISSI

Laisser un commentaire