MARCHER, ECRIRE

MARCHER, ECRIRE dans NOSTALGIE et MELANCOLIE

Marcher c’est mettre un pied devant l’autre,

Ecrire c’est mettre un mot devant l’autre

Marcher et écrire sont deux choses simples et naturelles

Mais on ne peut les faire en même temps,

Marcher occupe tout son temps, écrire aussi.

 

Lorsque l’on marche, on peut écrire dans sa tête

Lorsque l’on écrit, on peut aussi voyager dans sa tête

La marche n’a pas de début et donc pas de fin,

L’écriture aussi n’a pas de limite.

Tout deux sont surprenant, éprouvant ou chaotique.

 

Mais à chaque étape,

Que l’on ait des fourmis dans les pieds ou dans les mains,

On sera toujours partant

Pour sentir ce bien être envahir notre tête

Et libérer tout notre être !

 

ECRIT PAR GELINDO SISSI

Laisser un commentaire